Carte blanche à Nicolas Boukhrief

Dans le cadre du festival Effervescence

Nicolas Boukhrief est un réalisateur et scénariste français. Également critique cinématographique, il fait partie de la première équipe de rédacteurs engagés lors de la création, en 1983, du magazine Starfix avec Christophe Gans, et puis de l'émission Le Journal du cinéma pour Canal+. En tant que cinéaste, il signe les films suivants : Va mourire, Le convoyeur, Cortex, Gardiens de l’ordre, La confession et Trois jours et une vie.

SAMEDI 2 OCTOBRE À 20H30

TROIS JOURS ET UNE VIE
Film français de Nicolas Boukhrief | 2h | septembre 2019 | avec Sandrine Bonnaire, Pablo Pauly, Jeremy Senez...

1999 - Olloy - Les Ardennes belges.
Un enfant vient de disparaître. La suspicion qui touche tour à tour plusieurs villageois porte rapidement la communauté à incandescence. Mais un événement inattendu et dévastateur va soudain venir redistribuer les cartes du destin…

Tarifs habituels du cinéma

DIMANCHE 3 OCTOBRE À 11H

L'HOMME QUI RETRECIT (VF)
Film américain de Jack Arnold | 1h21 | mai 1957 | avec Grant Williams, Randy Stuart, Paul Langton...

À la suite d'une contamination radioactive, un homme voit avec effarement son corps diminuer de taille. À tel point qu'il devient la proie d'un chat puis d'une araignée. Courageusement, il part à la découverte de son univers.

Projection suivie d’une rencontre et dédicace de Nicolas Boukhrief autour de son livre 100 GRANDS FILMS POUR LES PETITS, en partenariat avec la Librairie Le Cadran Lunaire de Mâcon.

DIMANCHE 3 OCTOBRE À 15H
Table ronde sur la cinéphilie avec Nicolas Boukhrief.
Entrée libre

DIMANCHE 3 OCTOBRE À 17H

HACKER
Film américain de Michael Mann | 2h13 | mars 2015 | avec Chris Hemsworth, Tang Wei, Leehom Wang...

Le hacking de la centrale nucléaire de Chai Wan à Hong Kong provoque une importante explosion. Le gouvernement chinois dépêche l’un de ses meilleurs experts informatiques, le capitaine Chen Dawai. Ce dernier doit également collaborer avec le FBI car le Chicago Mercantile Exchange a été attaqué avec le même RAT (« Remote Access Tool »). Chen reconnait dans ce code la « signature » d’un ancien camarade d’école, Nicholas Hathaway, un pirate informatique qui purge actuellement une peine de prison. Ce dernier est donc libéré s’il accepte de collaborer avec le FBI et le gouvernement chinois pour démasquer le coupable de cette attaque informatique.

Tarifs habituels du cinéma