Cinéma | Semaine du 6 au 12 juin 2018

Le Festival des Très Courts, c’est une cinquantaine de très courts métrages en sélection internationale, choisis pour leur originalité, leur impertinence, leur humour, leur générosité, leur mauvais goût… et éventuellement leur qualité unique. C’est aussi une compétition, avec trois prix décernés par le Jury et bien sûr le Prix du Public décerné par vous.

Tarif unique : 4€

  • samedi 9 juin – 20 h 30
  • dimanche 10 juin – 17 h

Larguées

Film français d’Eloïse Lang – 1h32 – avril 2018 – avec Camille Cottin, Miou-Miou, Camille Chamoux…

Rose et Alice sont deux soeurs très différentes. Rose est libre et rock n’roll. Alice est rangée et responsable. Elles ne sont d’accord sur rien, à part sur l’urgence de remonter le moral de Françoise, leur mère, fraîchement larguée par leur père pour une femme beaucoup plus jeune. La mission qu’elles se sont donnée est simple « sauver maman » et le cadre des opérations bien défini : un club de vacances sur l’Ile de la Réunion..

  • mercredi 6 juin – 19 h
  • vendredi 8 juin – 20 h 30
  • lundi 11 juin – 19 h

Une femme heureuse (VOST)

Film français de Dominic Savage – 1h45 – avril 2018 – avec Gemma Arterton, Dominic Cooper, Frances Barber…

Tara est une jeune mère qui vit dans la banlieue de Londres. Femme au foyer, elle passe ses journées à s’occuper de ses enfants, de la maison et à attendre le retour de son mari le soir. Cette vie calme et rangée lui pèse de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus supporter sa situation. Elle commence à se promener dans Londres, redécouvre le plaisir de s’acheter des livres, et songe à suivre des cours d’art. Son mari Mark, qui travaille dur chaque jour, ne comprend pas ses nouvelles envies. Tara prendra sur elle jusqu’au jour où, acculée, elle pensera à changer de vie.

  • jeudi 7 juin – 20 h
  • lundi 11 juin – 16 h 30

La révolte des jouets

Film d’animation tchécoslovaque de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova – 33mn – avril 2018


Un programme d’animation autour du monde des jouets composé de 3 films et autant de chefs-d’oeuvre (en versions restaurées), dont le mythique court anti-nazi du même nom.

À partir de 3 ans. Dans le cadre de Cin’espiègle tarif unique : 4€.

  • mercredi 6 juin – 15 h
  • dimanche 10 juin –  11 h